chapelle charbon

parcours

CHAPELLE CHARBON

Des immeubles flambant neufs de Rosa-Parks aux terrains vagues de la porte d’Aubervilliers, une déambulation sonore de part et d’autre du périphérique à l’écoute d’habitants, poètes, rôdeurs et travailleurs qui forment la population éclectique d’une zone en pleine mutation. La réalisatrice sonore Jeanne Robet, avec le soutien de l’artiste Rodolphe Alexis, a arpenté plusieurs semaines les espaces tantôt balisés tantôt en friche d’une ville qui repense ses fondations, pour poser les premiers jalons, sous forme d’une trentaine de capsules sonores géolocalisées, d’un parcours audio pensé avec le Collectif MU, locataire de l’ancienne Gare des Mines.

Le siège de Véolia fait briller ses grandes baies vitrées tandis que Relai d’Aubrac tient tout seul debout avec ses entrecôtes d’un autre-temps. Les Roms se déplacent de trottoir en terre-plein au gré des expulsions, le centre commercial Le Millénaire baptise son allée Guy Debord, les conducteurs des petits trains touristiques de Montmartre bichonnent leurs engins, les nouveaux habitants cherchent de vieux troquets, et d’improbables promenades se dessinent, tel le sentier d’une forêt de troncs coupés le long du périphérique, éternel pourfendeur de calme.

Début et fin du parcours : Gare RER Rosa Parks
Durée : Une heure

Les intervenants

- Philippe Vasset, écrivain
- Dominique et Benoît, habitants
- Thérèse, habitante
- Terka et ses enfants, famille Rom
- Franck, patron du garage Auberval
- Moussa, ancien client du Balafon
- Richard, agent de sécurité de la zone industrielle
-JC, patron des Petits Trains de Montmartre
-Jean Michel, employé des Petits Trains de Montmartre

Remerciements aux étudiants du Master 1 de École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais, à Mr Florent Lajous, Président du Centre Social & Culturel Rosa Parks.

Jeanne Robet

Artiste et réalisatrice sonore indépendante pour les nouveaux médias, les créations audio de Jeanne Robet se distinguent par la radicalité de leur forme et la puissance narrative des sujets abordés. Elle affectionne particulièrement les personnages à la marge et les milieux interlopes, qui permettent de tendre vers la fiction à partir d’une matière documentaire.

Formée au sein de l’équipe d’Arte Radio, pionnière du podcast en France et récompensée à de nombreuses reprises pour la qualité sonore et l’exigence éditoriale de ses productions, le travail de Jeanne Robet a notamment été remarqué suite à la série Crackopolis qui a totalisé plus de 300 000 écoutes et plonge l’auditeur dans un Paris sombre, violent et mal connu à travers le témoignage lucide d’un entremetteur dans le milieu du crack.

Par ailleurs, la réalisatrice développe de nombreux projets au sein de dispositifs d’écoute innovants, tel le parcours « Illegal Paris » imaginé avec la start-up américaine Detour, un documentaire sonore géo-localisé autour du travail illégal dans le 18e arrondissement, ou « Mistral Urbain », un portrait de la ville de Marseille sous forme de fresque sonore interactive imaginé pour la chaîne Arte.

Dans la continuité de ce travail, le parcours « Chapelle Charbon » imaginé avec le Collectif MU autour de la porte d’Aubervilliers, amène l’auditeur grâce à l’application mobile SoundWays à découvrir à travers l’écoute une zone urbaine en pleine mutation.