chemins de traverses

application

installation

appstoregoogleplay

Festival Hors Pistes, « La nation et ses fictions »
19 janvier au 4 février 2018 – 13ème édition
Centre Pompidou, Forum-1

CHEMINS DE TRAVERSES
Une proposition du Collectif MU en collaboration avec le collectif kom.post
Dispositifs sonores et application mobile

Dans le cadre du festival Hors Pistes, MU collabore avec le collectif kom.post pour faire résonner une nouvelle choralité, en dissémination et variation, plus qu’en progression vers un point central.
Dans le forum – 1, l’escalier vibre des voix de voisins plus ou moins lointains et n’ayant souvent pas part au « roman national », certains murs deviennent des conducteurs de récits qui se contaminent les uns les autres tandis qu’un Dynamophone mobile peut porter la voix de ceux qui s’en emparent. Accroché aux smartphones le son déborde dans l’espace public : du parvis du Centre jusqu’à la République en passant par les Archives « Nationales ». C’est une polyphonie qui se déploie à l’intérieur et à l’extérieur comme des chemins de traverses de la Nation.
Avec Lucie Bortot, Rodolphe Alexis, SoundWays, le Centre Social et Culturel Rosa-Parks, Atelier Craft , le SonicLab de La Station – Gare des Mines et la webradio StationStation.

Hors Pistes
La manifestation pluridisciplinaire Hors Pistes effectue un travail d’investigation autour de grands sujets d’actualité et de leurs échos dans le champ de l’art contemporain et de la pensée.
Pour sa 13ème édition, c’est la nation et ses fictions qu’Hors Pistes interroge. Durant quinze jours, un dispositif original accueille publics, historiens, philosophes, anthropologues, écrivains, cartographes, artistes… autour d’autres manières de « dire » la nation.
Conversations, lectures, séminaires alternatifs, ateliers, performances, commentaires et réinventions de textes juridiques, disputes, chœur, ciné-club, marché noir… sont autant de formes qui viennent tester construire et décomposer les fictions collectives qui « nous » font nous rencontrer. Quinze jours pensés comme le début d’une autre histoire à écrire pour un peuple en devenir.
Entre images, imageries et imaginaires, entre gestes artistiques et récits collectés de citoyens qui sont tout autant acteurs que spectateurs, cette édition d’Hors Pistes ne cherche pas à écrire la contre histoire d’une nouvelle nation mais à ouvrir la possibilité d’inscrire les multiples narrations de ce qui lui échappe tout en la composant.